Résilience économique Featured
10 novembre 2017
Written by 

Résilience économique

PROJET RESILIENCE ET CROISSANCE ECONOMIQUE AU SAHEL  RESILIENCE ACCRUE (REGIS_ER)

Contexte du projet :

Le projet «Résilience et croissance économique au Sahel – Résilience accrue (REGIS-ER)» financé par l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) est mis en œuvre par NCBA CLUSA et ses partenaires.

Elle appuie la mise en place d’une agriculture dite de conservation, ou « Conservation Farming », en combinaison avec la Régénération Naturelle Assistée (RNA).

Pour des questions de durabilité, des actions du projet ainsi que la nécessité d’élargir le champ de vulgarisation de nouvelles technologies innovantes pour toucher plus de ménages de sa zone d’intervention, le projet REGIS ER a sélectionné l’ONG SOS SAHEL International Burkina Faso (SOSSIBF) pour mettre en œuvre l’activité CF-RNA dans la province du Loroum.

Objectif global du projet

Le projet REGIS-ER  cherche à renforcer la résilience des populations du Niger et du Burkina à travers l’amélioration de leur sécurité alimentaire, nutritionnelle et économique

 DOMAINES D'INTERVENTION DU PROJET

  Le projet REGIS_ER appuie la mise en place d’une agriculture dite de conservation, ou « Conservation Farming », en combinaison avec la Régénération Naturelle Assistée (RNA). CF_RNA

   

BUDGET TOTAL

  • Budget global de 14 998 500 FCFA soit 22 865 euros

PARTENAIRES DU PROGRAMME

  •       REGIS_ER / et SOS SAHEL INT. BF

ZONE D'INTERVENTION

  •        Région du Nord
  •      Province du Loroum ; Communes de Titao, Ouindigui et Solle
  • Siège du projet : Titao

DUREE

1 an

Activités menées et résultats obtenus dans la mise en œuvre du projet REGIS_ER  (Avril –Octobre 2016)

Activités réalisées

Résultats atteints

Sélection des communes d’interventions

03 communes d’interventions retenues (Titao, Ouindigui et Sollé)

Recrutement des animateurs endogènes

10 animateurs endogènes identifiés au niveau local par l’intermédiaire du Groupement Naam (06) et la Chambre Régionale de l’Agriculture (04)

Identification des villages d’intervention

50 villages identifiés repartis de la manière suivante :

- Titao : 30 villages

- Ouindigui : 15 villages

- Solle : 05 villages

Organisation d’un atelier de validation des villages de la zone d’intervention

Atelier tenu le 18 avril 2016 dans la commune de Titao

L’atelier a regroupé les présidents des délégations spéciales de Titao, Sollé et Ouindigui, les représentants des services techniques de l’agriculture des 03 communes (Titao, Sollé et Ouindigui) et enfin, les représentants des structures paysannes (groupement Naam et de CRA).

Identification de Producteurs leaders

50 producteurs identifiés soit un producteur leader par village  d’intervention

Sélection des producteurs relais

750 producteurs relais ont été  identifiés dont 176 femmes  sur l’ensemble de la zone d’intervention

Appui à la formation CF_ RNA

Deux formations réalisées  d’une durée de 03 jours chacune :

- première formation tenue les 19-20-21 avril à Titao

- Deuxième formation tenue les 26-27-28 avril dans la commune de Ouindigui. *

Au total 71 participants (tous des hommes) ont pris part à ces formations

Formation sur la collecte des données de suivi évaluation des animateurs endogènes

Formation tenue le 19 avril 2016 dans la commune de Titao

10 animateurs formés sur les outils de collecte de données de suivi des indicateurs

Réalisation d’un atelier bilan à mi-parcours de la mise en œuvre des activités

Atelier tenu le 16 juin 2016

L’atelier a regroupé les 50 Producteurs leaders, les 10 animateurs et l’équipe de SOS Sahel International.

Les activités de chaque PL dans sa zone d’intervention ont été passées en revue à la date du 16 juin 2016

Appui en intrants et en matériels pour la production

Dotation de :

- 50 rippers aux producteurs leaders

- 05 tonnes d’engrais NPK

- 2257 kg de semences dont :

 716 kg de Niébé KVX 442-3-25 SH

461 kg de mil Misari 1

et 1080 kg de sorgho Kapelga.

Suivi des Poses et  pesées des carrés de rendements

106 carrés ont été posés aussi bien dans les champs CF que non CF.

 On distingue 36 carrés de Sorgho, 36 de Niébé et 34 carrés de mil.

Organisations des visites commentées des champs CF

Deux types de visites commentées réalisés ;

- réalisation de 20 visites commentées de niveau village

Plus de 550 personnes ont participé à ces visites commentées dont 150 femmes.

- 01 visite commentée communale réalisée le 25 octobre à Sirfou dans la Commune de Ouindigui

Au total 76 participants dont 11 femmes composés de producteurs, de techniciens et des autorités politiques et administratives de la commune

Organisation des ateliers bilans communaux

03 ateliers bilans organisés dans les chefs-lieux de commune avec la présence des autorités communales, les producteurs leaders, les animateurs endogènes et des représentants des producteurs relais.

21 novembre à Sollé, 22 novembre à Ouindigui et 23 novembre à Titao


Autres activités réalisations
 :

  •       collecte et traitement de 550 fiches : dont 350 fiches au mois de juin 2016, 150 fiches en septembre 2016 et 150 fiches en novembre 2016  (aspect de suivi évaluation) ;
  •               collecte et traitement du volet COST SHARE (apport de la population). Ainsi, les producteurs ont pu mobiliser :  

En semences : 1995 kg de niébé ; 5611 kg de mil et 3241 kg de sorgho

En amendements: 819 500 kg de fumier, 205 500 kg de compost, 8 417 kg de NPK, 398 kg d’Urée

En terme de RNA : 3 615 arbres et arbustes épargnés et 2 893 de jeunes pousses d’arbustes protégées

  •        participation aux rencontres mensuelles des coordonnateurs (6 rencontres) ;
  •        Réception de missions de suivi et de supervision : 03 missions de la Direction de REGIS_ER et 03 de la Direction de SOS Sahel International Burkina Faso ;
  •         Elaboration de rapport à mi-parcours de la mise en œuvre des activités du projet (juillet 2016)

Activités programmées non réalisées

Une seule activité reste à être exécutée. Il s’agit du bilan général des activités prévu pour se tenir en début janvier 2017. Cet atelier sera réalisé sous la coupe de la direction du projet REGIS_ER.

Difficultés rencontrées et pistes de solutions

La difficulté prépondérante est l’arrivée un peu tardive des semences améliorées fournies par le projet. En effet, les semences sont arrivées en fin juin, alors que les producteurs avaient commencé les semis avec l’installation des premières pluies. Ce retard peut expliquer un peu la situation déplorable en fin de campagne, car beaucoup de champs ne sont pas arrivés à terme.

Recommandation a été faite par les producteurs lors des ateliers bilans communaux de pouvoir disposer des semences améliorées au plus en fin mai.

 Conclusions/perspectives/recommandations

L’approche d’« agriculture de conservation », ou « Conservation Farming », en combinaison avec la Régénération Naturelle Assistée (RNA), du  projet REGIS_ER a été une expérience enrichissante pour SOS Sahel International Burkina Faso. Cela nous a permis de toucher de nouveaux villages d’intervention de la province du Loroum, d’apprécier une nouvelle forme d’organisation des producteurs (groupes CF avec un producteur leader) et la vulgarisation de nouvelles technologies (Zai amélioré et le ripage).

L’expérience du Zaï amélioré ou du ripage sont des techniques qui peuvent être développées et à moindre coût dans nos zones d’intervention en vue de renforcer la sécurité alimentaire et la résilience sociale ou économique.



Leave a comment

Make sure you enter the (*) required information where indicated. HTML code is not allowed.

Newsletter SOSSIBF

Conditions d'utilisation
Je m'abonne gratuitement à la newsletter

Copyright © 2017 SOS SAHEL Burkina Faso - Tous droits réservés

                             Mentions légales     Conditions d'utilisations     Nous contacter