Radio de Lutte Contre la Désertification et les changements climatiques (RLCD)

Radio de Lutte Contre la Désertification et les changements climatiques (RLCD)

Objectifs globaux :

Mettre à la disposition des populations un outil de communication moderne proche de leurs préoccupations et disponible pour l’information et la sensibilisation pour un développement durable afin de changer la mentalité sahélienne notamment le mariage précoce, l’excision, et la divagation des animaux dans la ville de Djibo.

 Objectifs spécifiques

  •       Equiper la zone d’une radio communautaire disponible pour agir au quotidien;
  •      Créer un cadre d’échanges, de sensibilisation et d’information des populations sur les problèmes de développement liés à l’environnement, la santé, l’éducation, la culture… ;
  •      Encrer l’actualité locale, nationale et internationale dans les habitudes et participer au renforcement du processus de décentralisation en cours en informant les gens sur leur rôles, leurs responsabilités et leurs devoirs, ainsi que les actions des projets municipaux ;
  •       Accompagner les populations dans leurs activités socio professionnelle et promouvoir la citoyenneté ;
  •       Contribuer aux changements de comportements et au partage de bonnes pratiques.
  •       Réaliser sur nos antennes des émissions de causeries éducatives au profit de la population

DOMAINES D'INTERVENTION DU PROJET

Les principaux domaines d’intervention de la radio sont :

  • L’information ;
  • L’éducation ;
  • La sensibilisation.

BUDGET TOTAL

Le budget de la radio est composé essentiellement par les recettes qu’elle génère. En 2016, cette recette a été d’un montant de 21 762 075 F CFA décomposée comme suit :

  • Communiques Radio : 15,57%
  • Spots publicitaires Radio : 2,17%
  •  Vétérinaires sans Frontières (VSF) : 7,79%
  • Subvention de l’état : 22,88%
  • Développement Média International : 15,14%
  • Contrat d’émission : 22,95%
  • Réseau de proximité des radios partenaires(RAPS) : 10,06%

PARTENAIRES DU PROGRAMME

Les partenaires du projet se composent de l’Etat burkinabè (à travers la subvention), Développement Média International (DMI), l’opérateur de télécommunication Airtel, le District Sanitaire de Djibo et « Médecin du Monde », le programme Paix à travers le Développement (PDEV II), ONG Tipaalga, Unalfa association, Réseau de proximité des radio partenaires(RAPS),Vétérinaire Sans Frontière, l’ONG Progettomonto ,La police de proximité, Azur Conseil ,la mission religieuse, Canal plus

ZONE D'INTERVENTION

  •       La radio émet dans la région du SAHEL, Province du Soum dans les Communes de Aribinda, Baraboulé, Diguel, Djibo, Kelbo, Koutougou, Nassoumbou, Pobé Mengao et Tongomayel. La radio couvre aussi une partie de la région du Centre-Nord et du nord ainsi que une partie du Mali.
  •       Le siège de la radio est basé dans la ville de Djibo.

DUREE

9 ans

 

 Activités menées et résultats obtenus

Tableau 38 : Activités menées et résultats obtenus par résultat attendu dans la mise en œuvre de la RLCD

Activités menées

Résultats obtenus

Résultats attendus 1 : Un instrument communautaire de sensibilisation est installé et devient incontournable dans la zone

 

Mettre en place une grille de programme qui prenne en compte les besoins des populations en matière d’éducation et de sensibilisation

De nouvelles émissions suivantes ont été réalisées :

$1-          Emissions emploi en ligne :c’est une émission réalisée en direct du studio  de la radio afin de lutter contre le chômage des jeunes dans la province du soum.

$1-          Paag la zaka : émissions de débat sur la vie au foyer, la participation des hommes dans l’éducation des enfants ; en rediffusion

$1-          Pinalsukabè : 52 émissions d’information et de sensibilisation destinées à la jeunesse.. 

$1-          Santé plus : 32 émissions de type entretien radiophonique sur diverses questions de santé et diffusion de nouvelles émissions de PDEV2 sur le reflet du sahel.  Le projet pdev2 avec qui, nous avions mis en place cette émission de pinal sukabe et de sante plus  a pris fin en juin 2016.. 

$1-          Baatufagiri(causerie du matin): 180 émissions éducatives, interactives qui interpellent la population et les responsables provinciaux sur les différents problèmes sociaux qui minent la province. Cette émission donne l’occasion à la population de s’adresser aux responsables communaux, aux responsables des services publics sur les difficultés auxquelles ils sont confrontés d’une part et d’autre part elle permet aux responsables de donner des réponses aux problèmes que posent  leurs administrés ;

$1-          M’BaddenlayWeltaré : Réalisation en direct du studio de la RLCD : 20 émissions de divertissement et sensibilisation sur la santé maternelle et infantile et de promotion de l’hygiène et de l’assainissement en partenariat avec DMI.

$1-          A nous les femmes : 16 émissions de promotion de la femme. Cette émission est réalisée en langue fulfulde et Morre.

$1-          Emissions de divertissements et de promotion des artistes burkinabè : 300 émissions produites (Emission Reggae réalisée tous les lundis, mardi, mercredi et jeudi à 16h00, Tempo RLCD, Soleil matin,,Week end Show et jeux radio PDEVII)

$1-          Diffusion de 148 émissions religieuses musulmanes et 101 émissions religieuses chrétiennes ;

$1-          Diffusion de 6019 communiqués en français, Moore, fulfulde et koromfé ;

$1-          Diffusion de 3296 spots publicitaires ;

$1-          Réalisation de 05 couvertures médiatiques de cérémonie diverses.

Résultats attendus 2 : Une radio capable d’accompagner les populations de la région dans leur combat quotidien contre l’adversité leur est offerte.

 

Donner des informations aux auditeurs sur les innovations qui s’opèrent dans le monde

$1-          Emissions d’information : 180 journaux parlés en Français de la RTB et RFI,  synchronises par la RLCD.

$1-          Les émissions de sensibilisations sur la malnutrition, le paludisme, la santé sexuelle et reproductive, les émissions comme la méningite, la poliomyélite ont été  réalisées avec le concours du District Sanitaire de Djibo, l’ONG Médecin du Monde ;

$1-          24 magazines d’information sur l’excision et le mariage précoce.

$1-          16 émissions de sensibilisation sur l’environnement ont été réalisées en partenariat avec l’ONG Tipaalga

$1-          16 microprogrammes, 02 magazines, 02 jeux radiophoniques réalisées par la Radio LCD en partenariat avec l’UNICEF.

$1-          16 microprogrammes ont été diffusés par la RLCD en partenariat avec l’Association A2N.

$1-          Réalisation d’un jeu radio avec Canal+

Résultats attendus 3 : Un maximum de partenariats utiles est développé pour offrir toujours plus aux auditeurs

 

Rechercher des partenariats auprès des sociétés et autres structures et

Soumissionner à des appels à propositions en lien avec la radio

Au cours de l’année 2016, la RLCD a pu nouer des partenariats avec diverses structures, ce qui a occasionné certains changements de son programme. On peut citer : Développement Média International (DMI), Airtel, le District Sanitaire de Djibo, le projet « Paix à travers le Développement » (PDEV II), l’Association NoodoNotto (A2N), Vétérinaire Sans Frontière(VSF) Azur conseil, La police de proximité, Médecin du Monde, L’ONG Progettomonto, Tipaalga, Unalfa, les collectivités territoriales, les confessions religieuses, Canal+

Par ailleurs RLCD a pu nouer aussi un partenariat avec le Conseil Supérieur de la Communication sur les élections municipales en Mai 2016 (Election municipales) : Les résultats suivants ont été obtenus :

$1-          32 sorties  de couvertures médiatiques dans les 09 communes ;

$1-          Conception/diffusion de 2 émissions radiophoniques sur le civisme fiscal avec l’Association A2N.

$1-          Obtention d’un décodeur afin de faciliter la synchronisation avec le RTB et Savane FM en collaboration avec Radio pulsar et  l’association unalfa ainsi la Radio France Internationale(RFI).

$1-          Un ordinateur portable de marque Toshiba et des clés USB ont été obtenus du PDEV2

$1-          Avec Canal+ Nous avons signé un contrat de partenariat échanges-marchandises

Activités programmées non réalisées

Toutes les activités prévues en 2016 ont été réalisées.

Difficultés rencontrées et pistes de solution

Les principales difficultés sont ordres :

1-La faiblesse des recettes.

L’année 2016 a connu une faiblesse de la recette surtout en ce qui concerne les recettes propres de la radio. Les partenaires constituent la principale source de financement de la radio.

2- l’absence de  partenariat solide :

 Nous demandons à SOS Sahel   de nous trouver  un partenaire solide car les recettes propres de la Radio ne peuvent pas couvrir régulièrement les charges de la Radio.

3- Autres difficultés rencontrées :

A cela, il faut ajouter  aussi qu’il est le temps que la radio ait son propre local parce que cela constitue un handicap  dans le fonctionnement  de la radio. Chaque  année nous versons 960 000 francs CFA pour la location.

Les pistes de solutions :

Comme solution nous avons adopté une stratégie de marketing radio en augmentant nos frais de prestations avec une gratuite de bande annonce  et de temps d’antenne libre de 30mn à nos partenaires. La recherche de partenariat sera une des priorités pour l’année 2017 afin de disposer de ressources pour le fonctionnement

Conclusion, perspectives, recommandation

La radio bénéficie de la confiance de ses auditeurs, ce qui lui permet de diversifier ses programmes et aussi ses revenus. Pour l’année 2017, la radio envisage de changer sa stratégie de travail non seulement en augmentant les frais de prestations. Mettre en œuvre des micros projets, avec l’appui des partenaires afin de diversifier non seulement ses programmes mais aussi de disposer de ressources pour le fonctionnement. Enfin le projet DMI nous a promis de venir fixer des plaques solaires, pour nous permettre de réduire notre consommation en électricité.



Newsletter SOSSIBF

Conditions d'utilisation
Je m'abonne gratuitement à la newsletter

Copyright © 2017 SOS SAHEL Burkina Faso - Tous droits réservés

                             Mentions légales     Conditions d'utilisations     Nous contacter