13 novembre 2017

Intensification de l’assainissement familiale dans 12 communes rurales des régions des Hauts Bassins et de la Boucle du Mouhoun

Intensification de l’assainissement familiale dans 12 communes rurales des régions des Hauts Bassins et de la Boucle du Mouhoun

Objectifs globaux du projet

Les objectifs globaux visés sont de

  • Contribuer à l'atteinte des Objectifs du  Millénaire pour le Développement (OMD) en matière d'hygiène et d'assainissement familial en milieu rural ;
  • Contribuer à l’amélioration de la santé et du bien-être des communautés rurales.

Objectifs spécifiques du projet

Améliorer durablement et significativement les pratiques d'hygiène, d’assainissement et l’accès aux infrastructures d’assainissement de base des populations des communes rurales cibles des Régions des Hauts Bassins et de la Boucle du Mouhoun

DOMAINES D'INTERVENTION DU PROJET

Le principal domaine d’intervention est l’assainissement familial en milieu rural qui devra permettre d’induire des changements de pratiques et de comportements favorables à l’hygiène et de permettre une meilleure prise en charge de l’assainissement par les collectivités territoriales dans le cadre de la décentralisation.

BUDGET TOTAL

  • Budget total : 3 333 333,34 euros
  • Subvention de l’Union Européenne : 2 500 000,00 euros
  • Contribution des partenaires (WHH et SOSSIBF) : 833 333, 34   Euros
  • Budget pour SOS SAHEL: 1 645 166,67 euro soit 1 079 158 153 F CFA
  • PARTENAIRES DU PROGRAMME
  • Membres du consortium de mise en œuvre du projet
  •   Welthungerhilfe intervient comme demandeur (coordinateur)
  •     Codemandeurs pour la région des Hauts Bassins : Organisation pour une Initiative Communautaire (ORGANIC). Communes de Kourinion, Djigouera, KarangassoVigué, Koundougou, Fo et Faramana
  •      Co demandeurs pour la région de la Boucle du Mouhoun : SOS SAHEL International France, SOS SAHEL International Burkina Faso, Communes de Balavé, Kouka, Sami, Bourasso Djibasso et Sono
  • Autres acteurs de la mise en œuvre
  •   Les gouvernorats des 2 régions : organisateurs des cadres de concertation du PN-AEPA au niveau régional, ils accompagneront les demandeurs dans la formalisation de l’appui des services techniques
  •      Les conseils villageois de développement (CVD) : maîtres d’ouvrage délégué de l’action au niveau village, participeront activement aux activités de depuis les étapes du déclenchement de l’ATPC et de la mise en œuvre des plans d’action (y compris le suivi)
  •   Les services techniques déconcentrés (DGEAUE, DREAHA, DRS, et leurs démembrements) participeront aux planifications à la mise en œuvre du suivi évaluation et assureront ainsi une harmonie de l’intervention avec la stratégie nationale
  •      Les populations : désigneront des membres des SANYA THON et les maçons. Ils s’engageront pour la fin de la défécation à l’air libre, élaboreront leurs plans d’actions avec l’appui des animateurs et se mobiliseront  pour la mise en œuvre.

ZONE D'INTERVENTION

  •       Régions : Région des Hauts Bassins  et Région de la Boucle du Mouhoun
  •       Provinces : Kénédougou, Houet, Banwa et Kossi ;
  •         Communes :  
  •       Région des Hauts Bassins : Communes de Djigouera, et Kourinion de la province du Kénédougou et de Faramana, Fo, Koundougou, Karangasso, Vigué, de la province du Houet
  •      Région de la Boucle du Mouhoun : Communes de Balavé, Kouka, Sami de la Province des Banwa et de Bourasso, Djibasso et Sono de la province de la Kossi 

DUREE

3 ans

.

.

Résultats attendus, activités menées et résultats obtenus du projet ASSA1 

Tableau … : Activités menées et résultats obtenus par résultat attendu en 2016 du projet ASSA1 

N° d’ordre

Activités prévues

Résultats obtenus

Résultat attendu 1 : « Les capacités institutionnelles locales ont été renforcées pour accompagner la promotion de l’hygiène et de l’assainissement dans la zone d’intervention du projet ».

R1.1

Organiser 6 ateliers communaux sur la promotion de l’hygiène et assainissement

Pas encore mais l’équipe du projet participe aux différentes rencontres communales

R1.2

Appuyer l’organisation des cadres de concertation (sessions des cadres communaux et cadre régional PN- AEPA)

Appui apporté à l’organisation du cadre régional PN AEPA organisé et tenue à Dédougou en avril 2016.

R1.3

Participation au comité régional de pilotage PN AEPA

Premier comité de pilotage tenu à Nouna le     15 Février 2016. 

R1.4

Former les élus sur les textes relatifs à l’hygiène et l’assainissement

La formation des élus s’est tenue au cours du mois d’août 2016 pour toutes les six communes

R1.5

Former les élus sur l’exercice de la maitrise d’ouvrage de l’assainissement

La formation des élus s’est tenue au cours du mois d’août 2016 pour toutes les six communes

R1.6

Former les services techniques municipaux en gestion de service d’hygiène et d’assainissement

Formation pas encore tenue mais programmer pour 2016

R1.7

Mettre en place deux techniciens communaux sur la base d’un financement dégressif

L’activité est en cours. Les délibérations sont déjà prises par les deux communes concernées. Une feuille de route est mise en place lors d’un atelier de concertation avec les maires, les SG, les contrôleurs financiers et les percepteurs tenu le 26 novembre à Bobo. Selon cette feuille de route, le technicien doit prendre service le premier février 2017

R1.8

Formaliser des protocoles de collaboration entre les gouverneurs, les services techniques et les communes dans le cadre de l’assistance à la maitrise d’ouvrage communale

Protocole élaboré et proposé entre le projet et le gouvernorat  de la région de la Boucle du Mouhoun. Le gouvernorat a apporté ses amendements qui ont été pris en compte par SOSSIBF et il reste à faire signer les deux parties.

R1.9

Organiser des caravanes d’assainissement

Pas encore

R1.10

Mettre en place 92 SANYA-TON (club hygiène et assainissement) avec comme noyau les relais communautaires de santé /assainissement

92 clubs SANYA TON mis en place dans 92 villages

R1.11

Former, équiper et opérationnaliser 92 clubs d’hygiène et d’assainissement

92 clubs sont formés, équipés et opérationnels

R1.12

Mettre en place et former 18 clubs scolaires d’hygiène et d’assainissement

Les clubs nutritionnels du projet PSAN serviront de relais dans les écoles

R1.13

Primer annuellement les SANYA THON

Pas encore mais programmé pour 2017

R1.14

Capitaliser et diffuser les bonnes pratiques

Pas encore mais programmer pour 2017

Résultat attendu 2 :« Des infrastructures d’assainissement familial sont réalisées et utilisées par les  ménages ruraux de la zone d’intervention ».

R2.1

Identifier 5120 bénéficiaires des infrastructures,

5120 bénéficiaires identifiés (dont 2320 par la méthode HEA- Analyse de l’Economie des Ménages bénéficiaires de latrines)

R2.2

Identifier, former et équiper 92 artisans maçons

176 maçons identifiés, formés et équipés

R2.3

Construire 1580 latrines et 1500 puisards pour l’an 2

 

Résultat attendu 3 : Les bonnes pratiques et comportements en matière d’hygiène et d’assainissement sont adoptés par les ménages bénéficiaires.

R3.1

Réaliser le déclenchement de l’ATPC au niveau des communautés de 92 villages

Le déclenchement a été fait dans 53 villages sur 60 prévus pour l’année 2016

R3.2

Produire 1500 manuels d’hygiène et assainissement en langue locale et en français

Pas encore

R3.3

Organiser 366 sessions d’information et de communication en matière de promotion de l’hygiène et de l’assainissement au niveau des 92 villages

Sessions organisées dans les 92 villages

R3.4

Réaliser 168 diffusions d’émissions radiophoniques

Pas encore

R3.5

Organiser les campagnes d’information et de communication en matière de promotion de l’hygiène et de l’assainissement au niveau des écoles

Pas encore

R3.6

Former les communautés de base sur les thématiques liées à l’hygiène et à l’assainissement

Conception et impression de 92 Kits SARAR  (images) pour la communication pour le changement de comportement

Autres activités réalisées

1

Activité d’évaluation

Réalisation de l’évaluation à mi parcours du projet

2

Suivi projet

Accueil de deux missions : 1 de SOSSIBF et 1 de SOSSIF

Visité du Ministre en charge de l’eau et de l’assainissement au cours du mois de février 2016

Visite de la DGA en Novembre 2016

Suivi continu des activités par les communes

4

Elaboration de rapports

Elaboration du rapport de l’année 2

 Activités programmées non réalisées

De façon générale, il s’agit des  activités liées au renforcement des capacités institutionnelles locales.

A la suite de la dissolution des collectivités locales par le gouvernement de la transition, l’UE a invité les bénéficiaires des contrats de subvention à suspendre les activités de renforcement des capacités des collectivités jusqu’à l’installation des nouveaux conseils municipaux. Ainsi, les activités liées au renforcement des capacités institutionnelles locales ont démarré au cours du deuxième semestre 2016.

Difficultés rencontrées et pistes de solutions

La principale  difficulté est liée à la situation financière du projet. Cette situation occasionne beaucoup de désagréments (les  retards dans les paiements des fournisseurs et des prises en charge des élus locaux  lors de leurs formations, retard dans l’exécution des activités, retard dans le règlement du carburant des animateurs).

Conclusions/perspectives/recommandations

Malgré le retard observé au démarrage du projet, les activités se déroulent bien.

L’objectif du projet est de réaliser 5120 latrines familiales d’ici la fin du projet. 3327 latrines sont déjà réalisées au cours des deux années écoulées malgré le retard dans le démarrage du projet. Avec un tel record, il est prévu de réaliser le nombre de latrines prévu avant la fin du projet.

Dès les premiers moments de mise en œuvre des activités, l’engouement des populations à disposer des latrines familiales a été fortement observé. Au regard de cet engouement, l’accent a été mis sur la sensibilisation des populations à réaliser d’elles-mêmes leurs latrines sans l’apport du projet à travers le déclenchement de l’ATPC dans 53 villages.

Des voyages d’échange tenant lieux de cadres d’échanges entre bénéficiaires des latrines seront organisés pour renforcer les activités



Newsletter SOSSIBF

Conditions d'utilisation
Je m'abonne gratuitement à la newsletter

Copyright © 2017 SOS SAHEL Burkina Faso - Tous droits réservés

                             Mentions légales     Conditions d'utilisations     Nous contacter