Projet AGRIFINANCE/SOSSIBF

Projet AGRIFINANCE/SOSSIBF

Objectif global du projet

Le projet vise l’amélioration de l’accès à des services financiers adaptés aux besoins de l’agriculture familiale en contribuant à l’amélioration de la sécurité alimentaire, au développement de l’auto-employabilité des jeunes et à la sécurisation des revenus en milieu rural, particulièrement ceux des femmes.

Objectif(s) spécifique(s) du projet

Les objectifs spécifiques du projet sont les suivants :

  •      Fournir une assistance technique aux institutions de micro-finance pour offrir des services financiers adaptés aux besoins de l’exploitation familiale ;
  •       Développer une offre locale de prestataires de services techniques et d’accompagnement ;
  •      Renforcer les capacités et des compétences des petits exploitants sur la maîtrise de l’exploitation familiale et sur la gestion de leurs revenus ;
  •      Établir une feuille de route autour de l’inclusion financière agricole pour supporter l’exploitation familiale ;
  •      Capitaliser, documenter et vulgariser l’expérience du financement de l’exploitation familiale ;
  •      Assurer le suivi et évaluation (gouvernance) du projet.

AgriFinance-Burkina est un programme initié par le Gouvernement du Burkina Faso, avec l’appui technique et financier du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), UN Capital Development Fund (UNCDF) et de la Coopération Suisse.

DOMAINES D'INTERVENTION DU PROJET

Le projet intervient dans l’agriculture familiale et la micro-finance agricole.

BUDGET TOTAL

Le budget global du projet s’élève à 42 440 036 franc CFA Les partenaires techniques et financiers du projet PNUD, UN Capital Development Fund (UNCDF) et la Coopération Suisse. Nous n’avions de chaque n’existe dans les documents de projet à notre disposition.

PARTENAIRES DU PROGRAMME

Les partenaires de mise en œuvre du projet sont constitués des Institutions de Micro-Finance (IMFs), des Prestataires de Services Financiers (PSF), des  Prestataire Stratégique de Services Techniques Agricoles (PSSTA) et des Prestataires Locaux de Services Techniques Agricoles (PLSTA).

SOS SAHEL International et la Première Agence de Micro-Finance (PAMF/BF) constitués en binôme sont chargés de mettre en œuvre le projet dans la région du Centre-Est du Burkina Faso.

ZONE D'INTERVENTION

  •       Régions : Centre-Est
  •       Provinces : Boulougou, Kouritenga et Ganzourgou

DUREE

3 ans

Résultats attendus, activités menées et résultats obtenus du projet

  1. Tableau : Activités menées et résultats obtenus par résultat attendu dans la mise en œuvre du projet

                    

Activités menées

Résultats obtenus

Résultat attendu 3 : Les capacités et des compétences des petits exploitants sur la maîtrise de l’exploitation familiale et sur la gestion de leurs revenus sont renforcés

R 3.1

Organisation d’un atelier régional d’information sur le projet à Koupela le 25 octobre 2016

L’appropriation du projet par les partenaires, les bénéficiaires du projet et les autorités administratives de la région

R3.2

Organisation d’un atelier de formation de coaching sur la Chaine des Valeurs de l’embouche bovine à Koupela les 24,25 et 26 novembre 2016

-Cartographie de l’embouche bovine dans la région du Centre-Est (les maillons et les acteurs, leurs actions et relations, etc)

-Cartographie des partenaires de l’embouche bovine du niveau Meso et macro ;

-photographie du marché, la concurrence et les contraintes d’accès au marché ou analyse SWOT de l’embouche bovine ;

-les opportunités et les facteurs de succès de l’embouche bovine

-les stratégies et les chantiers d’amélioration de l’embouche bovine ;

-Constitution d’un comité de pilotage des acteurs des différents maillons et des partenaires techniques et financiers de l’embouche bovine

R 6 : Le suivi et l’évaluation des activités du projet est assuré

R 6.1

Participation à l’atelier bilan du projet à Ouagadougou le 02 décembre 2016

-le partage des réalisations et des expériences des partenaires ;

-les difficultés de mise en œuvre du projet et les propositions de solutions

-l’élaboration des plans d’action 2017 des partenaires

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Légende : Exemple : R1.1 : Activités N°1 du résultat attendu N°1

Activités programmées non réalisées

On note dans le plan harmonisé du binôme SOSSIBF et PAMF/BF un nombre important d’activités prévues etre réalisées au cours de l’année 2016. Cependant, compte tenu d’un certain de nombre de difficultés dans le démarrage du projet, ces activités n’ont pas été réalisées. Il s’agit :

  •         Ciblages des PIE
  •         Information/sensibilisation des PIE
  •         Développement de produits financiers :
  •         Promotion des produits financiers
  •         Accompagnement des PIE
  •         Formation des staffs dirigeants et des bénéficiaires (producteurs)
  •         Revue / Élaboration de plans d’affaires
  •         Suivi-évaluation et capitalisation des activités.

 Difficultés rencontrées et pistes de solutions

En dehors du retard de démarrage du projet, on note au titre des difficultés que le projet n’a pas connu une planification facilitant la coordination des actions sur le terrain. A  cela s’ajoutent l’insuffisance de communication intra et extra des partenaires du projet et l’absence d’un cadre budgétaire.

 Conclusions/perspectives/recommandations

Le projet « AgriFiance » a connu un démarrage difficile surtout au niveau du binôme SOS SAHEL et PAMF. Toutefois, les activités qui ont été réalisées et les conclusions de l’atelier bilan 2016 du projet tenu le 02 décembre ont posé les bases d’une mise en œuvre efficace du projet en 2017.



Newsletter SOSSIBF

Conditions d'utilisation
Je m'abonne gratuitement à la newsletter

Copyright © 2017 SOS SAHEL Burkina Faso - Tous droits réservés

                             Mentions légales     Conditions d'utilisations     Nous contacter